Restauration écologique

Objectifs

Le projet vise à:

  • tester des méthodes de restauration et évaluer leur pertinence en fonction du contexte ;
  • mettre en application ces méthodes sur sites ;
  • promouvoir des gestions favorables à la restauration.

Principales thématiques abordées

L’herbivorie comme outil majeur de la restauration et de la gestion

Les herbivores domestiques sont ici utilisés pour leur capacité à favoriser la diversité à différentes échelles spatiales. Les expérimentations s’effectuent sur le domaine, en Camargue et sur d’autres sites en Méditerranée, notamment dans la réserve cynégétique de Donzère-Mondragon (thèse de Cannelle Moinardeau, en collaboration avec l’Institut méditerranéen de biologie et d’écologie – IMBE). Le rôle  »d’ingénieurs des écosystèmes » n’est pas limité aux seuls mammifères, et celui des fourmis est également expérimenté sur des pelouses où il est notamment attendu qu’elles favorisent le développement d’espèces clés à faible dynamique de colonisation (thèse de Tania De Almeida, en collaboration avec l’IMBE) .

Introduction d’espèces

Lors de la réhabilitation de zones humides, la colonisation de nombreux végétaux s’effectue naturellement. La lenteur de cette colonisation peut cependant limiter la venue de la faune cible et/ou rendre le milieu vulnérable aux espèces indésirables. Le transfert de propagules doit alors être envisagé. La réhabilitation du site du Cassaïre (70 ha) en Camargue (hameau de Mas Thibert, commune d’Arles) a été l’occasion de tester la pertinence de diverses techniques d’introduction d’espèces pour recréer, à partir de friches agricoles, une zone humide à valeur conservatoire et cynégétique.

Contrôle des espèces indésirables

Les semis de graines du commerce sont communément utilisés afin de limiter la perméabilité des milieux vulnérables aux espèces indésirables. L’intérêt de privilégier la densité, la diversité ou certains caractères des espèces semées fait l’objet d’un travail de thèse (Manon Hess, en collaboration avec l’IMBE). La possibilité de traiter directement sur le terrain des sols infestés afin de détruire toute possibilité de reproduction des invasives est également testé, dans le cadre du développement d’un procédé industriel (projet PARIS).

Mise en place de conditions hydrauliques et de gestion ad hoc

Cette thématique concerne l’ensemble des sites sur lesquels nous sommes impliqués, en particulier :

  • le site des étangs et marais des salins de Camargue pour lequel le rétablissement d’une continuité hydro-biologique avec la mer et les étangs en amont, ainsi que la mise en place de nouvelles gestions, vise à réhabiliter près de 7000 ha d’écosystèmes littoraux ;
  • la population de la salicaire Lythrum thesioides d’un ensemble de mares situées à proximité de la nouvelle ligne TGV contournant la ville de Nîmes, pour laquelle il s’agit de définir et mettre en place les conditions de sa restauration et de sa conservation (thèse d’Antoine Gazaix, en collaboration avec le CEFE-CNRS).

Équipe

  • Responsable du projet : François Mesléard
  • Personnel impliqué : Olivier Boutron, Tania De Almeida, Lisa Ernoul, Hugo Fontes, Antoine Gazaix, Patrick Grillas, Samuel Hilaire, Manon Hess, Gaëtan Lefebvre, Cannelle Moinardeau, Brigitte Poulin, Marc Thibault, Loïc Willm
  • Début du projet : 2010

Partenaires

Partenaires scientifiques et techniques

Partenaires financiers

Principales publications

  • De Wilde M., Buisson E., Yavercovski N., Willm L., Bieder L., Mesléard F. 2017. Using microwave soil heating to inhibit invasive species seed germination. Invasive Plant Science and Management. DOI 10.1017/inp.2017.29
  • Mesléard F., Yavercovski N., Lefebvre G., Willm L., Bonis A. 2017 High stocking density controls Phillyrea angustifolia in mediterranean grasslands. Environmental Managment, 59 (3): 455– 463. doi: doi: 10.1007/s00267-016-0808-x
  • Loranger J., Violle C., Shipley B., Lavorel S., Bonis A., Cruz P., Louault F., Loucougaray G.,Mesléard F., Yavercovski N., Garnier E 2016. Recasting the dynamic equilibrium model through a functional lens: the interplay of trait-based community assembly and climate. Journal of Ecology. 104, 781–791 doi: https://doi.org/10.5061/dryad.k2k08/1
  • Mesléard F., Yavercovski N & Dutoit T. 2016. Photoperiod buffer responses to salt and temperature during germination of to coastal salt-marsh colonizers Juncus acutus and Juncus maritimus. Plant Biosystems, 150: 1156-1164. doi: http://dx.doi.org/10.1080/11263504.2015.1007898
  • Moinardeau C., Mesléard F. & Dutoit 2016 Using different grazing practices for increasing plant biodiversity in the dykes and embankments along the Rhone river (Southern France).  Environmental Management  58(6): 985-997. doi: https://doi.org/10.1007/s0026
  • Masson S., Mesléard F. & Dutoit T. 2015 Impacts of water stress removal and disturbance regimes on Mediterranean dry grasslands diversity and succession », Plant Ecology, 216 :1351-1369. doi: https://doi.org/10.1007/s11258-015-0513-5
  • Mason S., Mesléard F. & Dutoit F. 2015. Using Shrub Clearing, Draining, and Herbivory to Control Bramble Invasion in Mediterranean Dry Grasslands. Environmental Management, 56 (4) 933-945. doi: https://doi.org/10.1007/s00267-015-0541-x
  • Merlin, A. Bonis A., Damgaard, F. Mesléard, F 2015. Competition Is a Strong Driving Factor in Wetlands, Peaking during Drying Out Periods. PLoSONE, 10(6), . doi : https://doi.org/10.1371/journal.pone.0130152
  • Gardarin G, Garnier ,E, Carrère P., Cruz P.  Andueza D., Bonis A., Colace M-P. Dumont B., Duru M.  Farruggia A., Gaucherand S.,  Grikuls K., Kerneis E., Lavorel S., Louault F., Loucougaray G., Mesléard F., Yavercovski Y&  Kazakou E. 2014 Plant trait-digestibility relationships across management and climate gradients in permanent grasslands. Journal of applied Ecology, 51: 1207-1217. doi: https://doi.org/10.1111/1365-2664.12293
  • Masson S., Mesléard F. & Dutoit T. 2014. Impacts de différents régimes de perturbations et/ou d’accès aux ressources trophiques pour contrôler une espèce proliférante dans un écosystème pseudo-steppique: le cas de Rubus ulmifolius Schott. dans la plaine de la Crau (Bouches-du-Rhône, France), Botany letters , 161: 261-276. doi: http://dx.doi.org/10.1080/12538078.2014.911113
  • Muller I., Buisson E., Mouronval J.B. & Mesléard F. 2014. Temporary pool restoration after rice cultivation: is soil transfer required for aquatic plant colonization? Knowledge and Management in Aquatic ecosystems,411 (03) 03 DOI: 10.1051/kmae/2013067
  • Muller, I., Mesléard, F. & Buisson, E. 2014. Effect of topsoil removal and plant material transfer on vegetation development in created Mediterranean meso-xeric grasslands. Applied Vegetation Science, 17: 246-261 doi: 10.1111/avsc.12059
  • Jaunatre R., Buisson E., Muller I; Morlon H. Mesléard F & Dutoit 2013. New synthetic indicators to assess community resilience and restoration success. Ecological Indicators, 29: 468-477 doi: http://dx.doi.org/10.1016/j.ecolind.2013.01.023
  • Baumberger T., Mesléard F., Croze T.& Affre  L. 2012. Effects of submersion on survival, growth, and biomass allocation according to development stages of the rare halophyte Limonium girardianum Aquatic Botany, 102:65-70 doi: http://dx.doi.org/10.1016/j.aquabot.2012.05.003
  • Dumont B., Rossignol N., Loucougaray G., Carrère P., Chadoeuf J., Fleurance  G., Bonis A., Farruggia A.,  Gaucherand S., Ginane C., Louault F.; Marion B., Mesléard F., Yavercovski Y. 2012. When does grazing generate stable vegetation patterns in temperate pastures? Agriculture Ecosytems & Environment,153:50-56 doi: https://doi.org/10.1016/j.agge.2012.03.003
  • Baumberger T, Croze T., Affre L. & Mesléard F. 2012 Co-occurring species indicate rare species’ habitats: the case of Limonium girardianum Plant Ecology Evolution,145: 31-37 doi: :  http://dx.doi.org/10.5091/plecevo.2012.685
  • Baumberger T., Affre L., Croze T. & Mesléard F. 2012. Habitat requirements and population structure of the rare endangered Limonium girardianum in industrialized salt marshes Flora, 207: 283-293 doi:  http://.doi.org/10.1016/j.flora.2011.11.008
  • Draagmar Ch., Merlin A., Mesléard F., Bonis A. 2011. The demography of space occupancy: measuring plant colonisation and survival probabilities using repeated pin-point measurements Methods in Ecology and Evolution, 2: 110-115. Doi: https://doi.org/10.1371/journal.pone.0130152-
  • Mesléard F., Mauchamp A. Pineau O. & Dutoit T.  2011. Rabbit is more effective than cattle to limit shrub colonization in Mediterranean xero-halophitic meadows. Ecoscience 18 (1): 37-41 doi: https://doi.org/10.2980/18-1-3383