Zoom sur la Camargue

Première zone humide de France par sa superficie, la Camargue est le deuxième plus grand delta de Méditerranée derrière celui du Nil. Site emblématique en France et en Europe, la Camargue a été façonnée au fil des siècles par la nature et les hommes et a développé une forte identité culturelle et un patrimoine naturel unique.

La Camargue s’étend sur près de 150 000 hectares, entre le golfe d’Aigues-Mortes et celui de Fos, sous la forme d’un delta triangulaire dont la mer Méditerranée représente la base sur 80 km de rivage sableux.

Son artère centrale, le Rhône, se divise en deux branches au niveau d’Arles : le grand Rhône, qui draine 85 % des eaux, et le petit Rhône, qui n’en draine que 15 %. Ces deux bras délimitent l’île de Camargue, bordée par la Camargue gardoise à l’ouest du petit Rhône, et la zone du Plan du Bourg à l’est du Grand Rhône, elle-même bordée par la plaine steppique de la Crau, ancien lit de la Durance.

La Camargue abrite de nombreuses espèces animales et végétales. Les vertébrés sont représentés par 75 espèces de poissons, 15 d’amphibiens, 6 de reptiles, 32 de mammifères et 412 d’oiseaux dont 111 espèces nicheuses régulières. Sur les 4700 espèces de plantes à fleurs recensées en France, plus de 1500 sont présentes en Camargue.

Depuis un siècle et demi, et notamment depuis l’endiguement total du Rhône à partir de 1869, le fonctionnement hydraulique du delta a été profondément modifié par l’Homme, notamment pour les besoins de l’agriculture (riziculture et saliculture). D’importantes modifications du fonctionnement naturel des écosystèmes camarguais en ont résulté.

La Camargue joue un rôle majeur pour certaines espèces d’oiseaux dont elle abrite l’essentiel de la population reproductrice nationale (cas du Flamant rose, de la Glaréole à collier, du Héron crabier chevelu, de l’Ibis falcinelle, du Butor étoilé…), hivernante (Canard colvert, Canard chipeau, Nette rousse, Sarcelle d’hiver, Cygne de Bewick, Aigle criard…) ou migratrice (Avocette élégante, Gravelot à collier interrompu, Bécasseau cocorli, Guifette noire…).