Conservation Evidence

Objectifs du projet

Le projet Conservation Evidence vise à résumer les résultats scientifiques des effets des méthodes de gestion de la végétation des zones humides à des fins de conservation. Quelles mesures pouvons-nous prendre pour conserver les plantes ou restaurer la végétation des zones humides ? Quelles actions/méthodes de gestion fonctionnent ? Quelles actions/méthodes n’ont jamais été testées scientifiquement ? Les résumés sont destinés à être accessibles à un éventail d’utilisateurs, notamment les gestionnaires de zones humides, les chercheurs et le grand public. Nous espérons qu’ils seront systématiquement utilisés pour prendre des décisions de conservation fondées sur des résultats scientifiques.

Ce projet à la Tour du Valat fait partie d’un projet plus large, « Conservation Evidence », basé à l’Université de Cambridge (Royaume-Uni). L’équipe a pour but de produire des résumés de preuves pour toutes sortes d’espèces et d’habitats. Les résumés disponibles actuellement concernent entre autres sujets la conservation des amphibiens, la conservation des chauves-souris, la conservation des oiseaux, la conservation des forêts et l’agriculture durable dans les régions méditerranéennes.

Actions & méthodologie

Il y a cinq étapes principales pour produire le synopsis de la conservation des zones humides :

  • Collecte de littérature scientifique : nous recherchons systématiquement dans des revues scientifiques et d’autres rapports de conservation, interrogeons la base de données de documents déjà établie par le projet Conservation Evidence, et demandons à un comité consultatif de recommander des documents et des rapports supplémentaires ;
  • Rédiger des résumés : nous écrivons de courts résumés simples des principaux résultats de chaque article. Nous écrivons également des messages clés résumant les résultats scientifiques pour chaque action de conservation possible ;
  • Revue critique : nous demandons aux experts d’examiner nos résumés pour leur exactitude et exhaustivité. Nous demandons également à un comité d’experts de noter chaque intervention, sur la base des résultats scientifiques que nous avons trouvés, en termes d’efficacité, de degré de confiance et d’éventuels effets secondaires ; Publication (voir ci-dessous) ;
  • Communication : nous annonçons les résumés finis, et plus généralement l’importance de prendre des décisions de conservation fondées sur des résultats scientifiques. Le projet Conservation Evidence travaille en étroite collaboration avec des organisations de conservation et des revues scientifiques, se rend à des conférences internationales et possède un compte Twitter actif.

Résultats

Nos résumés de « ce qui fonctionne » pour la conservation des zones humides seront disponibles gratuitement par téléchargement sous forme de e-livre. Bien que rédigés en anglais, il existe un outil sur le site pour les traductions en français !

Équipe

  • Responsable du projet : Patrick Grillas
  • Membres impliqués : Nigel Taylor, François Mesléard
  • Dates du projet : 2017-2020

Partenaires

Partenaires techniques

Partenaires financiers