- Tour du Valat - https://tourduvalat.org -

Suivi de la migration des spatules juvéniles 2021 – un projet participatif !

Spatule blanche relâchée après son baguage et pose de balise GPS. Photographie par Tiziana Annesi / Hans Lucas.

Il s’agit de la troisième et dernière année de suivi des spatules juvéniles dans le cadre du projet en partenariat avec Tamar Lok, chercheuse au NIOZ [1], aux Pays-Bas. L’objectif est d’étudier l’importance des facteurs génétiques et environnementaux dans la détermination des itinéraires de migration des jeunes spatules. Ces connaissances sont essentielles pour comprendre comment les espèces migratrices en général, et les spatules en particulier, peuvent adapter leurs itinéraires de migration aux changements environnementaux le long de leurs routes migratoires.

Cette année 2021, au mois de mai, nous avons équipé 37 jeunes spatules de balises GPS dans une colonie camarguaise près des Saintes Maries de la mer. Vous pouvez suivre en temps réel les spatules équipées sur cette page [2].

Carte des déplacements des spatules sur le site NIOZ au 26/08/2021

 

À ce jour, tous les juvéniles ont quitté la colonie et se sont dispersés vers d’autres sites de Camargue. Certains tels que « Yves » et « Marianne » ont même déjà entrepris de longs voyages jusqu’à Vendres ou le parc de la Narbonnaise, tandis que « Pierre » a remonté le Rhône et se trouve dans les environs de Chalons sur Saône.

Trois spatules blanches relâchées après leur baguage et pose de balise GPS. Photographie par Tiziana Annesi / Hans Lucas

En plus d’une meilleure compréhension de l’utilisation de l’habitat des spatules après l’envol, l’objectif principal de cette recherche est de comprendre les facteurs environnementaux qui déterminent les premières routes de migration vers le sud de ces juvéniles. Nous pensons que les informations sociales (provenant d’adultes expérimentés) jouent un rôle important dans le choix des sites d’escale et d’hivernage des jeunes spatules. Pour approfondir cette question, nous aimerions recueillir des informations sur l’environnement social dans lequel se trouvent les juvéniles suivis par GPS. Nous pourrons ainsi déterminer si les juvéniles qui ont été en présence de spatules adultes expérimentées adoptent des itinéraires de migration plus adaptés et ont plus de chances de survivre, et s’ils établissent des “liens sociaux” qui sont maintenus pendant la migration. Ce dernier point ne peut être confirmé que lorsqu’il y a d’autres individus bagués dans le groupe. Pour recueillir les informations nécessaires, nous aimerions demander l’aide de scientifiques citoyens.

Comment pouvez-vous nous aider ?

Si vous voyez une spatule avec un émetteur sur le dos, nous vous serions reconnaissants si vous pouviez collecter et nous transmettre quelques informations sur son environnement. Vous pouvez trouver les localisations les plus récentes des oiseaux (au cours des dernières 24 heures) sur ce site internet [2], ou sur l’application Animal Tracker.

Vous pouvez consulter la page de notre projet [3] pour plus d’informations sur les informations qui nous intéressent particulièrement et comment vous pouvez nous les transmettre.