- Tour du Valat - https://tourduvalat.org -

Observatoire des Zones Humides Méditerranéennes

L’Observatoire des zones humides méditerranéennes (OZHM), coordonné par la Tour du Valat a été créé en 2008 dans le contexte de l’Initiative pour les zones humides méditerranéennes : MedWet [1]. Cette Initiative est née d’un appel à l’action lancé à la conférence de Grado sur les zones humides méditerranéennes, en 1991. Dès le début, l’Initiative pour les zones humides méditerranéennes s’est inscrite dans le cadre de la Convention de Ramsar sur les zones humides qui la reconnaît officiellement comme une Initiative régionale Ramsar. MedWet rassemble 27 pays méditerranéens et périméditerranéens, la Palestine et plusieurs organisations et centres pour les zones humides qui sont membres de l’Initiative.

L’Observatoire des zones humides méditerranéennes a été créé aux fins de combler les lacunes dans les connaissances sur l’état et les tendances des écosystèmes de zones humides de la région et de sensibiliser à leurs multiples valeurs. Son objectif ultime est d’améliorer la conservation et l’utilisation rationnelle des zones humides en informant le plus largement possible, en particulier les décideurs et le grand public.

L’OZHM travaille à plusieurs niveaux, local, régional et national dans l’ensemble du bassin méditerranéen. La démarche consiste à préparer des rapports sur l’état (y compris les biens et les services fournis) et les tendances des zones humides méditerranéennes à travers deux éléments clés, l’eau et la biodiversité, et de les analyser en fonction des politiques environnementales et de développement durable.

Cette démarche a été conçue afin d’influencer les processus de prises de décisions en faveur de la conservation des zones humides et de leur utilisation rationnelle. Avec ses partenaires (BirdLife International, Wetlands International, WWF-MedPO, etc.), l’OZHM a identifié une série de thèmes et d’indicateurs sur le suivi du statut et des tendances des zones humides méditerranéennes.

Le premier rapport, intitulé Les zones humides méditerranéennes – enjeux et perspectives (MWO1) [2] publié en 2012 a été la première évaluation régionale fondée sur des indicateurs de l’état des zones humides et des problèmes auxquels elles font face. Le deuxième rapport, Les zones humides méditerranéennes – enjeux et perspectives 2 (MWO2) [3] actualise la situation des zones humides méditerranéennes depuis 2012. Il a été publié à l’occasion de la 13e Session de la Conférence des Parties contractantes à la Convention de Ramsar (COP13, Dubaï, octobre 2018).

Équipe

Responsables du projet : Thomas Galewski [4]

Personnes impliquées : Christian Perennou, [5] Anis Guelmami [6] & Lorena Segura [7]