- Tour du Valat - https://tourduvalat.org -

Séminaire sur la "Dispersion des virus influenza A à partir de la Camargue, via les déplacements locaux et migratoires des sarcelles d'hiver (Anas crecca)"

Lundi 3 novembre à 11h, Frédéric Albespy (Tour du Valat) présentera à la Tour du Valat un séminaire intitulé : “Dispersion des virus influenza A à partir de la Camargue, via les déplacements locaux et migratoires des sarcelles d’hiver (Anas crecca)”.

Les grippes aviaires, provoquées par les virus influenza de type A, sont depuis quelques années considérées comme des maladies infectieuses émergentes du fait des épizooties qu’elles causent au sein de la faune domestique, mais également de leur risque de transmission aux populations humaines (e.g. H5N1). Les sarcelles d’hiver (Anas crecca) et, plus généralement, les oiseaux appartenant à l’ordre des Ansériformes (canards, cygnes, oies), font office de réservoir naturel pour ces virus. En conditions naturelles, la dispersion des virus influenza A est donc directement liée aux déplacements locaux et migratoires de ces canards. L’objectif de ce travail a été de visualiser la dispersion des virus influenza A à partir de la Camargue via les sarcelles d’hiver. Pour cela nous avons construit un modèle de dispersion des canards, centré sur les individus, à deux échelles : locale et européenne. Les résultats des simulations réalisées à l’échelle européenne montrent que les virus influenza A ne peuvent se propager sur de grandes distances, lors de la migration, que si la durée d’excrétion des virus est supérieure à 10 jours. Si cette durée est plus courte, les virus sont principalement dispersés lors de déplacements locaux, entre quartiers d’hivernage. A l’échelle de la Camargue, les résultats montrent que les canards, et les virus qu’ils sont susceptibles de transporter, ne se dispersent pas sur l’ensemble d’un quartier d’hivernage mais plutôt à l’intérieur de leur unité fonctionnelle (une remise et ses gagnages).