- Tour du Valat - https://tourduvalat.org -

Mardi 10/02/2015 : séminaire sur les "ajustements dynamiques des sous-populations d’anguilles européennes et traits d’histoire de vie"

Mardi 10 février 2015 de 11h à 12h, Clarisse Boulenger (Station maritime de Dinard – CRESCO, MNHN) présentera à la Tour du Valat (en grande salle) un séminaire intitulé “Ajustements dynamiques des sous-populations d’anguilles européennes et traits d’histoire de vie : apport du marquage individuel par PIT-tag pour la conservation“.

L’accès à ce séminaire est libre et sans inscription.

Résumé :

Cette intervention présentera les résultats des travaux de thèse de Clarisse Boulenger sur l’Anguille européenne.

L’Anguille européenne Anguilla anguilla est un poisson catadrome, c’est-à-dire qu’il croît dans les eaux continentales (rivières, lacs, lagunes, etc) avant de rejoindre son lieu de reproduction supposé dans la mer des Sargasses. Longtemps considérée comme nuisible, elle est désormais classée en danger critique d’extinction. La connaissance des facteurs qui influencent la dynamique des sous-populations d’anguilles en milieu continental reste lacunaire, et rend sa conservation difficile. L’objectif de cette thèse était donc d’étudier les facteurs qui influencent le nombre et les caractéristiques d’adultes (anguilles argentées) partant se reproduire en mer.

Dans une première expérience, des suivis à long-terme (6 à 17 ans) de capture-marquage-recapture réalisés en conditions naturelles et expérimentales ont été utilisés pour étudier les patrons de croissance et de survie de trois sous-populations françaises. Les résultats montrent que la capacité d’accueil des systèmes influence l’orientation sexuelle, non-déterminée génétiquement chez cette espèce. Par exemple, quand la compétition est forte, les individus optimisent leur survie au détriment de la croissance, et le sexe mâle est privilégié probablement pour limiter l’investissement couteux dans la maturation des gonades femelles.

Une seconde expérience, menée dans un marais camarguais, consistait à augmenter progressivement la densité d’anguilles par ajouts successifs d’individus jusqu’à la saturation du milieu. Les cohortes introduites lorsque le milieu arrive à saturation ont subi des mortalités plus élevées que celles déjà installées, suggérant une forte compétition entre les cohortes introduites.

Finalement, les résultats de cette thèse montrent que les  caractéristiques des hydrosystèmes (niveau de saturation et qualité de l’eau) influencent directement le nombre et les caractéristiques des futurs reproducteurs. Les implications de cette étude pour la  conservation de cette espèce seront discutées.