- Tour du Valat - https://tourduvalat.org -

La Camargue et la Tour du Valat à l'honneur dans l'émission Thalassa le vendredi 31 mai

L’émission Thalassa de vendredi 31 mai (à 20h45 sur France 3) met en lumière plusieurs jeunes acteurs camarguais, dont Anne-Sophie Deville, doctorante à la Tour du Valat.

Résumé de l’émission

Un reportage de Stéphan Poulle, Nicolas Vrignon et Laurent Desvaux.

Dès le mois d’Octobre, la Camargue retrouve ses marques après l’invasion touristique estivale…

L’occasion pour nous de partir à la rencontre de quelques-uns de ses habitants: quatre jeunes d’une vingtaine d’années qui ont décidé de vivre dans cette région pas comme les autres en choisissant des métiers pas comme les autres.

À 23 ans, Raoul a encore un peu de temps devant lui, mais un jour, c’est sûr, il prendra la place de son père Jacques Mailhan et dirigera la manade du même nom… Les chevaux, les taureaux et la course camarguaise c’est la passion de sa vie, pas question pour lui de vivre ailleurs qu’en Camargue le berceau de sa famille.

Thomas Roche n’est pas un enfant du pays, à 24 ans il est pourtant à la barre du “Jean-Michel Louis “, un bateau de pêche de 10m50 qu’il vient de racheter au Grau du Roi, devenant ainsi le premier patron pêcheur de la famille.

C’est à 23 ans que Julien Aguillar a décidé d’abandonner la carrière de prof de physique chimie pour monter une école de Kite Surf et c’est peu dire qu’il ne regrette pas d’avoir troqué les salles de cours pour les plages de sables de la côte camarguaise.

Anne- Sophie Deville, elle, termine sa thèse sur les flamants roses à la Tour du Valat, un centre de recherche et de protection des zones humides perdu au beau milieu des étangs de Camargue.

Trois ans d’observation sur le terrain, de recherche et de découvertes à une heure des cinémas, des restaurants et des lumières de la ville.Raoul, Thomas, Anne Sophie ou Julien, tous ont choisi la Camargue pour la vie au grand air qu’elle offre a qui veut la prendre.

Pas trop mal comme début dans la vie !

Plus d’informations sur le site de l’émission [1]