- Tour du Valat - https://tourduvalat.org -

12/05/2014 – séminaire sur une "Approche écologique et évolutive du cancer"

Lundi 12 mai 2014 de 11h à 12h, Frédéric Thomas (CNRS) présentera en grande salle de la Tour du Valat un séminaire intitulé “Approche écologique et évolutive du cancer

Cet exposé est une introduction au thème « Ecologie, Evolution et Cancer » et se déroulera en deux parties principales :

1) Origine/dynamique écologique et évolutive du cancer

Le cancer est un processus d’évolution clonale à l’intérieur de l’organisme, et comme tout processus évolutif digne de ce nom il s’effectue selon des lois Darwiniennes. Bien que les premiers articles présentant le cancer sous cet angle datent du milieu des années 70, c’est seulement depuis peu de temps que l’on réalise combien cette vision permet de mieux comprendre le développement des cancers, leur prévention et même l’amélioration des thérapies. Pourquoi la sélection naturelle n’a pas réussi a totalement éliminer notre vulnérabilité au cancer ? Quels sont les points communs entre les métastases et les espèces invasives ? Pourquoi des traitements anticancéreux peuvent fonctionner dans un premier temps et devenir inefficaces par la suite ? En quoi le fait de considérer une tumeur comme un écosystème peut donner des nouvelles idées de traitements ? Voila quelques exemples des questions qui seront abordées.

2) Rôle des processus oncogéniques dans le fonctionnement des écosystèmes

Et si nous étions passés à côté, dans toutes les études sur les écosystèmes, d’un élément essentiel ? D’une variable capable d’influencer fortement les aptitudes compétitrices des individus et des espèces, leur vulnérabilité aux parasites et aux prédateurs, ou encore leur capacité à se déplacer ? Si on posait cette question aux meilleurs écologues actuels dans le monde, ils répondraient sans doute : non, c’est impossible ! Et pourtant, c’est probablement le cas du cancer, ou plutôt des processus oncogéniques dans leur ensemble, ce continuum allant des lésions précancéreuses aux cancers en phase métastatique, qui touchent la plupart des métazoaires depuis que la multicellularité est apparue il y a plus de 500 millions d’années. Cet exposé sera l’occasion de présenter ce nouveau champ de recherches, ses défis et ses enjeux.

L’accès à ce séminaire est libre et sans incription.