Les étangs de Villepey et salin des Pesquiers à Hyères, sites d’intervention de RETRALAGS

Financé par le programme Italie-France Maritime 2014-2020, ce projet de gestion intégrée et transfrontalière prévoit des actions pilotes sur des sites naturels et culturels de la région.
RETRALAGS a été lancé depuis le 16 février 2017 suite à son approbation dans le cadre du premier Appel à projets du Programme[1] Italie-France Maritime 2014-2020.
 
Au cours des trois prochaines années, ce projet interviendra dans la zone de coopération entre l'Italie et la France pour “ améliorer l’efficacité des initiatives publiques destinées à soutenir la protection et la valorisation du patrimoine écosystémique des lacs, des lagunes et des étangs”, comme il est prévu par l'objectif spécifique de la Priorité d'Investissement 6C (Axe 2 du Programme). 
 
La Ville sarde d’Alghero, Chef de file du projet, prévoit la réalisation d'un parcours de gestion intégrée et transfrontalière du patrimoine naturel et culturel des lagunes, des lacs et des étangs. Le plan d’action sera construit à partir de modèles de gestion des zones humides déjà existants, et sur la base du partage des expériences et des connaissances de chaque partenaire.
 
Le partenariat comprend les villes toscanes Massarosa et Orbetello, le CIRSPe Toscane (Centre italien de recherche et d’études pour la pêche), la Province de Lucques, les Départements de la Haute Corse et du Var et l’IFREMER. Sous la coordination de la Municipalité d’Alghero, les partenaires développeront un plan d’action conjoint pour la gestion intégrée et la valorisation écosystémique du Réseau Transfrontalier des lacs et des étangs (RETRALAGS). Des actions pilotes seront mises en œuvre sur les sites naturels et culturels de la lagune de Calich, la zone lacustre de Massaciuccoli en Toscane, et  sur les lagunes d’Orbetello (Italie), de Biguglia (Haute-Corse), et dans le Var sur le salin des Pesquiers d’Hyères et sur les étangs de Villepey.
 
Quelques exemples d’actions prévues dans le projet RETRALAGS : 
 
- Le site du salin des Pesquiers (Hyères) bénéficiera d’interventions d’ingénierie écologique destinées à la restauration de la qualité de l’habitat naturel. Il est prévu la réalisation d’un diagnostic écologique et technique du canal de ceinture qui servira à déterminer les interventions à effectuer pour  résoudre le problème d’anoxie estivale du canal. Sont également visées la restauration des fonctionnalités écologiques, hydrauliques et paysagères au moyen de techniques douces. Les travaux seront réalisés sur la partie du canal la plus touchée par l’envasement et la dégradation des habitats naturels. Le recalibrage des fonds et leur désenvasement restaureront la qualité des habitats et des échanges entre mer et canal de ceinture. Il sera également privilégié un reprofilage des berges avec des techniques douces (fascinage naturel, création de zones d’ombres pour l’optimisation de la fonction de nurserie). 
 
- Le site des étangs de Villepey, bénéficiera pour sa part d’une action de valorisation au travers de la réalisation d’un cheminement piétonnier sur pilotis d’environ 140 m de long, et d’une plateforme d’observation sur le thème des lagunes méditerranéennes. Ces équipements permettront d’améliorer l’accessibilité du site, notamment pour les personnes à mobilité réduite, d’assurer une meilleure canalisation des flux de visiteurs désireux de découvrir les étangs, et de préserver cet espace d’exception.
Pour cela, sont envisagées plusieurs opérations de valorisation et de réhabilitation du site (opérations de nettoyage, traitement d’espèces exotiques envahissantes), dont la mise en place d’une boucle de découverte et de panneaux d’information sur le thème des lagunes méditerranéennes.
 
  • Contact :
Laurent Loubrieu,
Chargé de projet RETRALAGS à la Direction Var Europe 
 
Date de publication : 16/10/2017
 

[1] Ce programme est cofinancé par le Fonds Européen de Développement Régional (FEDER) sous l’objectif Coopération Territoriale Européenne (CTE). Le Programme vise à réaliser les objectifs de la Stratégie UE 2020 dans le centre-nord de la Méditerranée, en promouvant une croissance intelligente, durable et inclusive.
Le Programme prend en compte les problématiques des zones marines, côtières et insulaires, mais s’attache également à valoriser les zones internes et à répondre aux problématiques liées à leur isolement.

 

Photos: 

© N. Barré / Tour du Valat
© N. Barré / Tour du Valat
© P. Texier
© P. Texier