Article - Substantial decline of Northern European peatland bird populations: Consequences of drainage

Cet article a été publié en août 2017 dans la revue Biological Conservation, et concerne les effets du drainage des tourbières boréales pour les espèces d'oiseaux les plus communes qui dépendent de cet écosystème tellement particulier.

En utilisant des données de surveillance d’oiseaux de cinq pays différents du nord de l'Europe (Finlande, Suède, Norvège, Estonie et Lettonie), nous démontrons pour la première fois comment les populations d'oiseaux des tourbières ont diminué dans la plupart des régions. La seule exception est la région balte (représentée par l’Estonie et la Lettonie), où les populations ont augmenté grâce à un solide programme de conservation des tourbières en Estonie.

Grâce aux données de suivi finlandaises, nous démontrons qu’il existe effectivement un lien négatif entre le drainage des tourbières et les densités des espèces, ce qui nous fait penser que les déclins observés dans d'autres régions pourraient être liés à la même problématique.

En voyant que la Finlande possède les plus grandes populations d'oiseaux des tourbières en Europe du Nord et que ce pays est le principal responsable de la diminution générale des populations en Europe du Nord, il est primordial que la Finlande cible ses efforts de conservation pour restaurer et protéger de manière urgente les tourbières qui sont plus favorables pour les oiseaux, c'est-à-dire grandes zones de tourbières humides ouvertes.

Vous pouvez y accéder sur le site de l'éditeur (en téléchargement libre jusqu'au 18 octobre 2017), ainsi qu'à son résumé, via le lien ci-contre.

Photo : tourbière de Patvinsuo en Finlande (@ Wikipedia Commons)

Référence bibliographique complète: 

Fraixedas S., Lindén A., Meller K., Lindström Å., Keišs O., Kålås J.A., Husby M., Leivits A., Leivits M., Lehikoinen A. 2017. Substantial decline of Northern European peatland bird populations: Consequences of drainage. Biological Conservation 214:223–232. doi: 10.1016/j.biocon.2017.08.025