Article - Keeping the golden mean: plant stiffness and anatomy as proximal factors driving endophytic oviposition site selection in a dragonfly

Cet article a été publié en décembre 2016 dans la revue Zoology.

Il traite des libellules à ponte endophyte, tel le Leste à grands stigmas, et de leur préférence pour certaines espèces végétales.

On y découvre que la femelle de ces espèces, lors de la sélection proximale du site de ponte, utilise la dureté du substrat de ponte ainsi que l’anatomie de celui-ci afin de définir si le substrat convient ou non. Pour ce faire, elle utilise vraisemblablement la batterie de récepteurs mécaniques et chimiques présents sur son ovipositeur.

Vous pouvez accéder à cet article en libre accès, ainsi qu'à son résumé, via le lien ci-contre.

Photo : Leste  à grands stigmas Lestes macrostigma (© Tour du Valat)

Référence bibliographique complète: 

Matushkina N., Lambret P., Gorb S. 2016. Keeping the golden mean: plant stiffness and anatomy as proximal factors driving endophytic oviposition site selection in a dragonfly. Zoology 119:474–480. doi: 10.1016/j.zool.2016.03.003