Nouveau partenariat entre les Réserves de biosphère du delta du Danube et de la Camargue

Le 11 octobre à Tulcea (Roumanie), un mémorandum d'entente a été signé entre le Parc naturel régional de Camargue (PNRC) et la Réserve de biosphère du delta du Danube (RBDD), reconnaissant les objectifs similaires liés à la gestion de ces deux réserves de biosphère couvrant des deltas emblématiques, et scellant une coopération internationale à long terme portant sur neuf domaines. Parmi ces derniers citons la conservation de la biodiversité, la prise en compte des activités humaines traditionnelles, le tourisme durable ou encore l'éducation à l'environnement.

Ce partenariat s'inscrit dans un cadre international structuré par le programme Man and Biosphere (MAB) de l'Unesco, et d'autre part par la Convention de Ramsar et deux de ses initiatives régionales : MedWet et BlackSeaWet.

La délégation  française, composée d'élus des trois communes composant le PNRC (Port-Saint-Louis, Arles et les Saintes-Maries-de-la-Mer), de la directrice adjointe et du chef de pôle Biodiversité du PNRC, de la directrice du programme MAB France, du directeur de la Fondation Véolia, de représentants de l'ambassade de France en Roumanie et du directeur de la Tour du Valat Jean Jalbert, a rencontré le gouverneur de la RBDD, les élus du département de Tulcea, le Président du programme MAB Roumanie, et le directeur de l'Institut de recherche du delta du Danube.

A l'issue de la signature de ce mémorandum d'entente et d'une conférence de presse, une réunion de travail a permis d'échanger sur les enjeux spécifiques de chaque site et en particulier de mieux cerner les besoins de la RBDD au regard de son mode de gourvenance, du jeu d'acteurs dans le delta du Danube et des besoins des populations locales.

Ce mémorandum d'entente est un cadre général dans lequel doivent s'inscrire des collaborations plus spécifiques à développer, en particulier entre l'Institut de recherche du Delta du Danube et la Tour du Valat, dont les programmes respectifs sont ciblés sur les mêmes enjeux de préservation et de gestion des zones humides.