Près de 300 goélands railleurs bagués sur les salins d'Aigues-Mortes

Les opérations menés conjointement par la Tour du Valat et le groupe Salins ont permis de baguer avec succès 292 poussins de goélands railleurs durant la semaine du 4 juillet, sur le domaine des salins d'Aigues-Mortes dans le Gard.

Le Goéland railleur (Larus genei) est une espèce d'oiseau colonial protégée et très rare en France, où elle ne se reproduit régulièrement que sur quelques sites du littoral méditerranéen, des Bouches-du-Rhône jusqu'à l'Aude, après une longue période de quasi-absence jusqu'à la fin du 20ème siècle.

Depuis 1986 plusieurs centaines de couples se reproduisent chaque année en Camargue qui constitue désormais son bastion, et notamment dans les salins d'Aigues-Mortes et de Giraud, notamment grâce à l'aménagement d'îlots artificiels par les Salins du Midi avec l'assistance des Amis des Marais du Vigueirat dans le cadre du programme Life+ Envoll.

Tout comme les flamants roses, les goélands railleurs présentent en effet la particularité d'élever leurs poussins groupés en crèches de plusieurs centaines d'individus, qui nécessitent jusqu'à leur envol des îlots isolés des perturbations et entourés de suffisamment d'eau pour décourager les prédateurs tels que renards et sangliers.

Le baguage des poussins, qui pour leur majorité quitteront dès cette année la Camargue, permettra ensuite de les suivre dans leurs déplacements tout autour de la Méditerranée, jusqu'à l'Espagne, l'Italie voire l'Afrique du Nord ; un individu bagué l'an passé au domaine de la Palissade, à proximité du salin de Giraud, a ainsi été retrouvé en Libye en février 2016 (plus d'infos).

Photos © Clara Belleville www.claramelodie.com

 

 

Photos: 

Rabattage des goélands
Rabattage des goélands
Opérations de baguage
Opérations de baguage

Téléchargements :