Le suivi des spatules blanches de Camargue désormais facilité par des balises GPS

La Spatule blanche Platalea leucorodia est une espèce d'oiseau d'eau migratrice, qui niche dans une vaste zone de l'hémisphère Nord s'étendant du Maroc jusqu'à la Russie.

Historiquement présente en été sur le littoral atlantique français, elle niche également depuis 1998 en bordure de l'étang des Impériaux, non loin des Saintes-Marie-de-la-Mer. Cette population camarguaise, qui constitue donc la seule colonie méditerranéenne en France, connaît depuis une augmentation constante, avec plus de 260 couples en 2015 répartis sur plusieurs petits îlots isolés.

En hiver elles se regroupent en trois groupes distincts : une centaine d’individus reste en Camargue, une partie hiverne en Italie et en Tunisie, tandis qu’un dernier groupe sur la côte atlantique méridionale, de l'Espagne jusqu'au Sénégal.

Ces connaissances ont pu être acquises grâce au programme de baguage des poussins de spatules qui, chaque printemps, mobilise sur le terrain les équipes de la Tour du Valat et de ses partenaires camarguais, et permet ensuite le suivi des oiseaux bagués sur l'ensemble de la région méditerranéenne et nord-africaine.

De nouvelles données précises sur ces déplacements pourront désormais être récoltées plus aisément, grâce à la pose ces dernières semaines de balises GPS sur deux spatules de la colonie des Impériaux, dont les informations sont régulièrement transmises par SMS. Il s'agit donc d'une première, qui permettra d'enrichir notablement les connaissances sur les déplacements de cette espèce migratrice classée comme vulnérable sur la Liste rouge des espèces menacées en France.

Plus d'informations : Jocelyn Champagnon, chargé de recherche (e-mail)

Photos : pose de balises GPS sur un individu adulte et un juvénile de la colonie des Impériaux en mai et juin 2016 (© Tour du Valat)