Conservation des espèces

La perte et la dégradation des zones humides méditerranéennes ont un impact négatif direct sur la dynamique des espèces ; mais elles peuvent aussi avoir des effets négatifs indirects, notamment en affectant leur spécificité méditerranéenne.

Un défi majeur pour la conservation est de mieux comprendre la dynamique et la répartition des espèces, afin de produire des recommandations de gestion qui permettraient une meilleure résilience des espèces méditerranéennes face aux changements globaux.

Objectifs

L'objectif du département Conservation des espèces est de trouver des solutions à des problèmes de conservation impliquant des espèces des zones humides méditerranéennes, qu’elles soient menacées ou sources d’enjeux sanitaires ou économiques.

Les principaux objectifs de recherche sont :

  • Comprendre la dynamique des espèces des zones humides méditerranéennes (cf. axe 1),
  • Comprendre les interactions entre biodiversité et santé publique et vétérinaire (cf. axe 2),
  • Prédire la répartition des espèces et des agents pathogènes en fonction de la dynamique des paysages (cf. axe 3).

Nous nous concentrerons en priorité sur :

  • (1) Les espèces endémiques des zones humides méditerranéennes au statut de conservation défavorable en zone méditerranéenne, ou présentant une spécificité méditerranéenne
  • (2) Les espèces au statut de conservation défavorable qui fréquentent les zones humides méditerranéennes
  • (3) Les espèces emblématiques des zones humides méditerranéennes
  • (4) Les espèces exploitées en zones humides méditerranéennes
  • (5) Les espèces concernées par les conventions de Ramsar et de Bonn.

Pour atteindre ces objectifs, le Département développe une infrastructure performante de collecte, de gestion et de visualisation des données naturalistes (cf. axe 4). Les résultats attendus sont l’identification des facteurs clés des questions de conservation de la biodiversité des zones humides méditerranéennes, et l’identification des modifications des pratiques nécessaires pour y répondre.

Équipe

Chef de département : Arnaud Béchet
Directeur de recherche : Alain Crivelli
Chargés de recherche : Jocelyn Champagnon, Delphine Nicolas, Alain Sandoz, Marion Vittecoq
Chefs de projet : Laura Dami, Clémence Deschamps, Christophe Germain
Ingénieurs de recherche : Christophe Germain, Yves Kayser
Techniciens de recherche : Antoine Arnaud, Thomas Blanchon, Pascal Contournet
Doctorants : Charlotte Francesiaz, Charlotte Perrot, Emeline Sabourin
Transfert : Coralie Hermeloup, Gwenael Wasse