Le domaine de la Tour du Valat

Le domaine de la Tour du Valat s'étend sur près de 2 600 ha où sont présents des habitats naturels caractéristiques de la Camargue, notamment des milieux rares et menacés comme les marais temporaires, les montilles mais aussi de grandes étendues de sansouires. La faune et la flore y sont remarquables : 590 espèces de plantes dont une vingtaine sont protégées, plus de 300 espèces d’oiseaux,… 1 071 ha ont bénéficié, de 1984 à 2008, d’un classement en Réserve Naturelle Volontaire.

Depuis juillet 2008, ce sont 1 845 ha qui sont classés en Réserve Naturelle Régionale.

Le principe de gestion du domaine est de :

  • Conserver ce patrimoine naturel exceptionnellement riche,
  • Favoriser la mise en œuvre de programmes de recherche en leur offrant un terrain d’expériences,
  • Maintenir des activités traditionnelles compatibles avec les enjeux de conservation.

La gestion est assurée par une équipe regroupant des compétences variées : gestion des manades de chevaux et de taureaux, entretien des infrastructures d'irrigation et de drainage, surveillance et police de la nature, suivi des conventions agricoles, suivi scientifique et inventaire du patrimoine naturel, administration et comptabilité.

Un plan de gestion pour organiser son domaine

La Tour du Valat a élaboré en 1986 l'un des premiers plans de gestion pour une Réserve Naturelle en France. Il est depuis remis à jour tous les cinq ans. Il fixe les objectifs à atteindre et les moyens d'y parvenir.

Les grandes orientations de gestion distinguent ce qui ressort de la préservation du patrimoine naturel, en insistant sur la naturalité et la fonctionnalité des habitats caractéristiques de la Camargue, et ce qui ressort du développement d’activités compatibles avec la conservation de la nature, à savoir le rôle majeur du site pour la science (expérimentation de gestion, test de protocoles, etc), les activités agricoles et cynégétiques, et l’utilisation du domaine pour la démonstration des actions de la Tour du Valat (vitrine, transfert, accueil du public et de partenaires, etc).

L'expérience acquise en terme de plan de gestion est transférée ailleurs en Camargue et en Méditerranée.