Généralités sur l'espèce

Les différentes espèces de flamants

  • Le flamant des Caraïbes (Phoenicopterus ruber) environ 90 000 individus
  • Le flamant rose (Phoenicopterus roseus), sous espèce du Flamant des Caraïbes, environ 500 000 à 800 000 individus
  • Le flamant du Chili (Phoenicopterus chilensi) environ 500 000 individus
  • Le flamant nain (Phoenconaias minor) environ 3 000 000 individus
  • Le flamant des Andes (Phoenicoparrus andinus) environ 100 000 individus
  • Le flamant de James (Phoenicoparrus jamesi) environ 50 000 individus

S'ils ont bien un air de famille, leur taille, la coloration de leurs pattes ou de leur bec permet aisément de les identifier.

Les caractéristiques morphologiques du Flamant rose

Le Flamant rose est un oiseau de grande taille (envergure maximale 187 cm; longueur totale maximale 207 cm ; femelles 2 kg, mâles 4.5 kg). Les flamants roses vivent très longtemps. Leur survie est très variable et dépend de facteurs individuels (sexe, âge) et environnementaux. Au zoo de Bâle un flamant aurait aujourd'hui plus de 65 ans. Dans la nature, le flamant ADH, bagué en 1977 sur l'étang du Fangassier a été observé le 16 janvier 2004, ce qui fait de lui, à 30 ans, le plus vieux flamant sauvage connu.
Les flamants roses sont singuliers par leurs mœurs et leur anatomie. La forme de leur bec et leur façon de se nourrir sont tout à fait particulières. De plus, ils peuvent vivre dans des zones sursalées que ne fréquentent pas les autres espèces car ils sont munis d'une glande qui leur permet d'évacuer le sel par les narines. Par ailleurs, le Flamant est une des rares espèces à élever ses poussins en crèche. Enfin, sa couleur rose est extrêmement rare dans le monde animal.

Les flamants convertissent en couleur rose les pigments de carotène contenus dans leur nourriture (crustacés tels Artemia salina, algues et invertébrés). Cette couleur rose qui fait le charme du Flamant évolue avec le plumage de l’animal. A la naissance, le poussin est recouvert d’un duvet blanc, ses pattes et son bec sont rose vif. En quelques jours le duvet du poussin devient gris, les pattes et le bec virent au noir et demeurent ainsi jusqu’à l’envol. Par la suite, le jeune oiseau voit son plumage s’éclaircir. Il devient gris blanc la première année avec pattes et bec gris noir. Après un an, il obtient progressivement un plumage nuancé de gris, de blanc et de rose jusqu’à sa parure adulte où le rose domine à l’âge de 4 à 7 ans.

La vie du Flamant rose

Les flamants roses sont grégaires et se reproduisent en colonies de plusieurs centaines à plusieurs milliers d'individus. Les individus de même âge ont tendance à s'apparier (Cézilly & Johnson 1995). Les parades nuptiales commencent dès la fin de l'automne pour former les couples de l'été suivant.

Un îlot entouré d'eau permet aux flamants de se reproduire et de nicher sans craindre les prédateurs. Les flamants construisent leur nid, un monticule de boue séchée de 10 à 20 cm de hauteur, sur un îlot inaccessible aux sangliers et aux renards, qui sont les principaux prédateurs. La femelle n'y pond qu'un seul oeuf qui sera couvé tour à tour par les deux partenaires (1 à 4 jours d'incubation consécutifs) pendant un total de 28 à 30 jours. Les poussins se promènent hors du nid dès l'âge d'une semaine. Après 12 jours environ, ils se rassemblent en crèche que les parents abandonnent pendant la journée. Ils reviennent les nourrir le soir. Chaque parent reconnaît son poussin parmi les centaines d'autres grâce à son cri unique. A partir de son jabot, l'adulte secrète un liquide riche en protéines pour nourrir son poussin. Un repas peut durer de 15 à 30 minutes. Les jeunes s'alimentent seuls après l'envol qui a lieu vers l'âge de 77 jours.

La migration

A l'automne, une grande proportion des flamants part vers le sud pour éviter les grands froids. Chez les jeunes, ce départ dépend de la condition corporelle, les juvéniles en bonne condition ayant une plus grande chance de partir hiverner dans le sud que les autres (Barbraud et al. 2003). Les sites d'hivernages, quant à eux, pourraient en partie dépendre des vents portants le jour du départ (Nager et al. 1996).
Les flamants adultes et juvéniles hivernent en grand nombre en Afrique du Nord (Maroc, Algérie et Tunisie) et en Afrique de l'Ouest (Mauritanie et Sénégal). D'autres partent jusqu'à l'est de la Méditerranée (Turquie, Israël et Egypte). En général, les jeunes flamants restent pendant 2-3 ans sur le lieu de leur premier hivernage, remontant parfois occasionnellement, puis de plus en plus fréquemment visiter des sites de reproduction quand vient le printemps.

Des oiseaux nomades ?

Seule une petite proportion de flamants se reproduira sur son lieu de naissance. Les adultes sont peu fidèles à un site de reproduction d'une année sur l'autre, ce qui conduit à d'importants échanges d'individus entre les colonies. Ainsi, il semble que les flamants nés en Méditerranée occidentale appartiennent tous à une seule et même population même s'ils ne sont pas nés ou ne se reproduisent pas au même endroit. Une telle population, composée de différentes colonies interconnectées est appelée une méta population.

Photo: 

Différentes espèces de flamants
Différentes espèces de flamants
Répartition des flamants roses dans le monde
Répartition des flamants roses dans le monde
Flamant rose se nourrissant d'Artemia salina
Flamant rose se nourrissant d'Artemia salina
Vue aérienne d'une crèche de flamants roses
Vue aérienne d'une crèche de flamants roses
Vue aérienne d'une crèche de flamants roses
Vue aérienne d'une crèche de flamants roses
Flamant rose adulte et son poussin
Flamant rose adulte et son poussin
Flamant rose adulte nourrissant son poussin
Flamant rose adulte nourrissant son poussin
Vue aérienne de la colonie de l'étang du Fangassier en Camargue
Vue aérienne de la colonie de l'étang du Fangassier en Camargue
Flamants roses en vol
Flamants roses en vol