Séminaire lundi 27 février 2017 - Thèses d'Antoine Gazaix et Élie Gaget

Lundi 27 février 2017 à 11h en salle Jean-Paul Taris, Antoine Gazaix et Élie Gaget (doctorants) présenteront en salle Jean-Paul Taris les travaux qu’ils mènent dans le cadre de leur thèse à la Tour du Valat ; l'accès est libre et sans inscription.

Conservation d’une espèce annuelle fugitive très rare : Lythrum thesioides par Antoine Gazaix

Lythrum thesioides est une espèce annuelle très rare dont seules deux stations sont aujourd'hui connues dans le monde. Elle se rencontre dans des zones humides temporaires à longues périodes d’inondation. Le projet de thèse est centré sur l'autoécologie de l'espèce avec des expérimentations en conditions contrôlées et sur le terrain, permettant de déterminer les conditions qui lui sont le plus favorables. Il inclut également la comparaison des traits d'histoire de vie et de la niche de L. thesioides avec quatre autres espèces annuelles de Lythrum rencontrées dans les mares temporaires méditerranéennes (L. hyssopifolia, L. tribracteatum, L. thymifolia, L. borysthenicum) occupant des niches a priori très proches. Les résultats de ces travaux de recherche seront utilisés pour faire des recommandations de gestion du site de Campuget concernant le fonctionnement hydrologique, la gestion de la végétation compétitive et éventuellement la nécessité d'aménagements complémentaires (creusement de mares ou modification des profils des berges des mares existantes par exemple). Photo © J.-L. Hentz

 

Pressions anthropiques et dynamiques de communautés d’oiseaux d’eau en bassin Méditerranéen par Élie Gaget

La Méditerranée est une des principales zones d’hivernage des oiseaux d’eau du Paléarctique occidental. Compte tenu des pressions anthropiques appliquées aux habitats, au climat, ou aux espèces elles-mêmes, la Méditerranée reste-elle et restera-t-elle une zone accueillante pour l’avifaune migratrice ? À partir des données de comptage de la mi-janvier (250 millions d’oiseaux comptés, 8000 sites), je tente de répondre à ces questions au travers de ma thèse. Ma présentation fera un focus sur les changements de communautés au cours des deux dernières décennies, de l’effet du réchauffement climatique en Méditerranée et de l’effet des désignations Ramsar sur le suivi et sur les communautés aviaires.

Photo : Fuligule milouin © T. Galewski
 

Suivez l'actualité de la Tour du Valat et de l'Association des Amis de la Tour du Valat sur Facebook et Twitter :

Page Facebook de la Tour du Valat
Twitter Tour du Valat
Page Facebook de l'Association des Amis de la Tour du Valat