La Tour du Valat soutien actif du Congrès IUGB 2017 à Montpellier

La Tour du Valat a été activement impliquée dans le 33ème Congrès de l'International Union of Game Biologists (IUGB), qui s'est tenu du 22 au 25 août dernier à Montpellier grâce à l'organisation de l'Office national de la chasse et de la faune sauvage (ONCFS), en parallèle du 14ème congrès Perdrix.

Ce congrès a permis de réunir durant plusieurs jours plus de 350 participants issus de près de 40 pays d'Europe, d'Asie, d'Afrique et des Amériques, qui ont pu y présenter plus de 157 communications orales et 89 posters sur les thèmes de la démographie des espèces, des relations prédateurs-proies, de l'impact des activités humaines, etc.

La Tour du Valat, directement concernée par la tenue de ce congrès du fait de ses activités de recherche et de sa proximité géographique, a été un partenaire majeur de cette 33ème édition.

Son directeur Jean Jalbert y a notamment présidé la session du jeudi 24 matin consacrée à la gestion des populations d'oiseaux d'eau, un axe de recherche qui constitue le pilier de l'activité scientifique de la Tour du Valat depuis sa création par Luc Hoffmann en 1954.

Deux de ses chercheurs du département Conservation des espèces, les docteurs Jocelyn Champagnon et Marion Vittecoq, sont respectivement intervenus dans la même session du 24 août sur les conséquences des lâchers d’oiseaux captifs pour la chasse, ainsi que dans la session du mardi 22 août consacrée aux pathologies et aux intoxications dans la faune sauvage.

Enfin la Tour du Valat a co-sponsorisé avec la British Association for Shooting and Conservation (BASC) et les éditions Biotope et Bloomsbury la remise de neuf prix à des jeunes scientifiques, après délibération d'un jury  présidé par Matthieu Guillemain, responsable de l'unité Avifaune migratrice de l'ONCFS hébergée à la Tour du Valat. Le prix de la meilleure communication orale a ainsi été remis à Nathan Ranc “Le chacal doré en Europe : prédictions relatives aux habitats favorables d’un carnivore en expansion rapide”, et celui du meilleur poster à Julie Fluhr pour son “Évaluation du risque pour un charognard strict de dépendre de ressources alimentaires fournies de manière routinière”.

L'événement aura permis durant plusieurs jours de fructueux échanges et le renforcement des liens entre chercheurs du monde entier, dans une ambiance à la fois studieuse et conviviale.

En savoir plus sur le site de l'IUGB

Photo : Jean Jalbert, directeur de la Tour du Valat, et Matt Ellis de la BASC lors de la remise des prix étudiants