Actu 2 : Nouveau succès des portes ouvertes à la Tour du Valat

Comme chaque année à la même période hivernale, la Tour du Valat a ouvert ses portes dimanche 5 février dernier afin de célébrer les zones humides à l’occasion de l’anniversaire de la signature en Iran de la Convention de Ramsar (en savoir plus) en 1971. Cette année, le thème des Journées mondiales des zones humides (en savoir plus) était « Des zones humides pour la prévention des catastrophes ». Pour répondre à cette thématique, deux conférences ont été organisées sur l’évolution des anciens salins de Camargue, et l’importance des zones humides face aux changements climatiques.

Une matinée sous le thème de l’humidité !

165 personnes se sont déplacées pour l’occasion tout au long de la journée, malgré une matinée fortement placée sous le thème de l’humidité ! Pour les plus courageux, une visite guidée était organisée le matin avec Patrick Grillas sur la Réserve naturelle régionale de la Tour du Valat pour découvrir les paysages de Camargue dont le domaine comporte de vastes milieux préservés.

Après une halte au laboratoire « poissons » pour découvrir l’univers du monde aquatique en milieu lagunaire et de ses représentants, une salle bien chauffée attendait les plus trempés à l’accueil, afin de se sécher et de déguster de délicieux produits issus des zones humides avec le chef Roger Merlin du Conservatoire international des cuisines méditerranéennes, avant de continuer la journée.

En fin de matinée, la conférence de Gaël Hémery, du Parc naturel régional de Camargue, et de Jean Roché, photographe et consultant en environnement, a rencontré un franc succès. Cette intervention sur le thème de l’évolution des paysages des anciens salins de Camargue, un site de 6500 hectares désormais propriété du Conservatoire du littoral (en savoir plus), a été fructueuse avec de nombreux échanges avec les visiteurs camarguais.

Conférence de Gaël Hémery, Jean Roché et Jean Jalbert sur l'évolution des paysages des anciens salins de Camargue

Deux expositions étaient aussi visibles en salle de conférence : celle intitulée « Les hommes et les zones humides », 19 photographies sélectionnées par un jury lors du concours photo 2016 organisé par les Amis de la Tour du Valat (en savoir plus), et l’exposition « Observatoire photographique du paysage littoral vu depuis la mer » organisée par la DREAL PACA en partenariat avec l’association MALTAE, l’ARPE PACA et le Conservatoire du littoral (en savoir plus).

Un après-midi couvert et bien rempli !

Une soixantaine de personnes se sont présentées l’après-midi afin de profiter de l’arrêt de la pluie pour découvrir la Tour du Valat et sa Réserve naturelle, avec notamment deux circuits de balade de 4 et 7 kilomètres. Certains ont pu participer à la visite guidée présentée par Olivier Pineau, directeur du domaine, qui a expliqué le fonctionnement de la manade de la Tour du Valat constituée de plusieurs centaines de têtes de bétail de race Camargue élevées en biologique.

Visite de la manade de la Tour du Valat avec Olivier Pineau, directeur du domaine

D’autres ont préféré s’installer en salle vidéo afin de visionner le nouveau film sur la Tour du Valat, parmi une sélection de cinq autres documentaires proposés pendant cette journée.
Entre deux séances de dédicaces avec les auteurs-dessinateurs et photographes Cyril Girard (plus d’infos), Jean Roché et Christophe Dhéry, certains parents n’ont pu résister à l’envie d’aller se balader jusqu’aux observatoires du Rendez-vous ou du Saint-Seren pour y observer les oiseaux camarguais et y rencontrer des ornithologues de la Tour du Valat, pendant que leurs enfants découvraient l’art de créer des mobiles avec des matériaux naturels et recyclés à l’occasion d’un atelier land-art.

Les enfants à l'atelier land-art

La journée s’est clôturée avec l’intervention du directeur général de la Tour du Valat, Jean Jalbert, qui a  démontré les enjeux de la préservation et de la restauration des zones humides à l’échelle planétaire et leur fonction de bouclier contre les phénomènes naturels issus des changements climatiques.

La bonne humeur au rendez-vous

Au final les conditions météorologiques cette année peu favorables n’ont pas découragé les plus désireux de venir découvrir ou redécouvrir l’univers si particulier qu’offre le domaine de la Tour du Valat, qui n’est qu’exceptionnellement ouvert au public, et ses animations proposée tout au long de la journée. De nombreux retours positifs nous sont parvenus tout au long de cette journée portes ouvertes.

La diversité du programme, pour les grands comme les petits, a réussi à satisfaire le plus grand nombre, et la présence de restaurateurs cette année a été très appréciée, puisque pour la première année les food-trucks locaux Café d’Autrefois (en savoir plus) et Flamingo Café (en savoir plus) ont pu ravir les papilles du grand public comme des salariés de la Tour du Valat.

Rendez-vous l’année prochaine pour les portes ouvertes 2018 !